Confinement : les règles s’assouplissent pour le sport amateur en plein air

Le gouvernement lâche un peu de lest pour le sport amateur.

Une bonne nouvelle pour les associations et clubs sportifs. Les sportifs amateurs peuvent désormais fréquenter un équipement sportif de plein air dans tout leur département ou dans un rayon de 30 kilomètres.

Jusque-là, la limite était fixée à 10 kilomètres, ce qui empêchait parfois les sportifs de rejoindre les équipements.

Ce vendredi 9 avril, le ministère des Sports a fait savoir à nos confrères de RMC que les instructions ont été transmises aux préfets.

La pratique sportive collective et de contact reste quant à elle toujours interdite pour le grand public.

Quels équipements sportifs  ?

Les équipements sportifs concernés (ERP type PA) sont  : les terrains de sport non couverts, les piscines en plein air, les arènes et les hippodromes. Les protocoles sanitaires renforcés doivent être respectés ainsi que le couvre-feu (de 6h à 19h).

L’accueil de spectateurs reste interdit

L’accueil de spectateurs demeure interdit, et le port du masque doit être respecté en permamence.

Les activités sportives d’intérieur (arts martiaux, boxe, basket, hand-ball, etc.) sont elles toujours interdites, tant pour les mineurs que pour les adultes. Clubs et associations sont incités par le gouvernement, notamment pour les mineurs, à proposer des déclinaisons de leur sport en extérieur, comme organiser une séance d’aïkido au grand air par exemple.

La pratique du sport dans les établissements couverts et clos reste exclusivement réservée aux publics prioritaires  : les sportifs professionnels, de haut niveau ou les personnes disposant d’une prescription médicale.

Recent Related Posts